L’internationalisation web

L’internationalisation de vos contenus commence par internet : la localisation d’un site web se définit comme l’ensemble des opérations permettant de créer une version de ce site qui fonctionne effectivement et qui peut être exploitée sans la moindre gêne ou contrainte par les utilisateurs ciblés, dans un contexte culturel et linguistique différent de celui pour lequel le site a été initialement créé.

Selon vos besoins, je peux vous proposer trois types de prestations :

  • traduction par échange de fichiers : je traduis les pages web à partir de vos fichiers source, je peux prendre en charge les types de fichiers suivants : *.htm, *.html, *.xhtml, *.jsp, *.asp, *.aspx, *.ascx, *.inc, *.php, *.hhk, *.hhc, *.csv, *.xlsx, *.xltx, *.xlsm, *.pptx, *.ppsx, *.potx, *.pptm, *.potm, *.ppsm, *.pdf, *.docx, *.dotx, *.docm, *.dotm, *.rtf, *.txt ,*.mif, *.inx, *.idml, *.icml, *.xtg, *.tag, *.srt, *.po, *.properties, *.resx, *.dita, *.its.
  • traduction des contenus via WPML : si votre site est développé sous WordPress (comme le mien), nous pouvons utiliser ensemble le plug-in WPML : vous me confiez les zones à traduire grâce au module WPML translation management, je vous renvoie les fichiers cibles en français, il ne vous reste plus qu’à les importer directement dans WPML qui va les intégrer à votre site dans sa version française.
  • Dans certains cas particuliers, le donneur d’ordre souhaite que les contenus soient traduits dans le logiciel de conception : je peux accomplir cette tâche directement dans Adobe Photoshop, Adobe InDesign et Microsoft Powerpoint.
0
clients !

Il y a beaucoup d’avantages à proposer un site multilingue, et, selon votre type d’entreprise, cela peut être un excellent moyen de vous donner une longueur d’avance en accédant à des marchés étrangers. Vous vous demandez peut-être si vous avez vraiment besoin d’un site en plusieurs langues ? La première chose que vous pouvez faire est de vérifier si vous avez déjà du trafic international, Google Analytics pourra vous fournir des  premiers éléments de réponse.

 

Pensez à l’effet multiplicateur sur le SEO, vous atteindrez des sommets !

Des langues supplémentaires sur votre site vont avoir un effet direct sur votre référencement. Supposons que le contenu de votre site soit traduit en français et en chinois : Google parcourra votre site Web et commencera à indexer vos langues supplémentaires en tant que contenu additionnel. Cela signifie que vous aurez instantanément beaucoup plus de contenu dans les pages de résultats des moteurs de recherche. En plus de cela, vous pouvez également délivrer votre contenu dans la langue par défaut à partir de laquelle le navigateur du visiteur a été configuré.